Dure semaine pour Apple…

Le fabricant Apple vient de traverser une dure semaine. Malgré la confirmation que son téléphone cellulaire iPhone est toujours aussi populaire auprès des consommateurs, ses ordinateurs, eux, ont de la difficulté à sortir des magasins.

C’était semaine de publication des résultats financiers pour le deuxième trimestre de son exercice 2009. L’entreprise confirme avoir vendu 2,22 millions d’ordinateurs Mac pendant ce trimestre, une diminution de 3 % comparativement au même trimestre l’an dernier. Côté baladeur, Apple a vendu 11 millions d’iPod, une augmentation de 3 % par rapport à la même période l’an dernier. Et finalement, la bonne nouvelle de la semaine, ce sont les 3,79 millions de cellulaires iPhone qui ont été vendus dans le trimestre, une augmentation de 123 % comparativement à 2008.

Pour ceux qui tiennent les comptes, cela signifie qu’Apple a vendu plus de 21 millions de téléphones cellulaires depuis la sortie du produit vedette. Parlant de l’iPhone, il faut également souligner la prouesse de la boutique AppStore qui a franchi vendredi le cap du milliard de logiciels téléchargés en seulement neuf mois d’existence.

Le service AppStore propose aujourd’hui plus de 35 000 logiciels, qui peuvent être utilisés par plus de 37 millions d’appareils qui fonctionnent avec le système d’exploitation iPhone. Car il faut ajouter les 15 millions de baladeurs iPod Touch aux iPhone déjà en circulation, pour mieux comprendre le gigantesque réseau qu’Apple a créé en peu de temps.

Un parcours presque sans faute pour l’AppStore, si ce n’est ici et là des petites histoires entourant la sortie de tel ou tel logiciel offert par le service. Malheureusement pour Apple, la dernière à faire la une des journaux remonte seulement à la semaine dernière avec le jeu «Baby Shaker».

Un logiciel de très mauvais goût qui testait l’endurance de l’utilisateur à soutenir les pleurs d’un bébé. Jusque- là, le jeu pouvait toujours avoir un intérêt certain. Mais le dérapage survenait alors que, pour mettre fin aux pleurs du nouveau-né virtuel, le joueur était invité à secouer violemment le bébé jusqu’à le faire cesser de pleurer, un geste qui entraînait évidemment la mort de celui-ci, mort qui s’affichait à l’écran par l’apparition de deux X sur les yeux de l’enfant.

De nombreuses plaintes sont rapidement parvenues à Apple, qui en moins de 48 heures a retiré le jeu de son catalogue. Un jeu que l’entreprise avait autorisé au préalable. C’est finalement 24 heures après avoir retiré le jeu du service qu’Apple a présenté ses excuses. Une porte-parole de la compagnie a confirmé que le jeu était «profondément choquant» et qu’il n’aurait jamais dû être offert sur l’AppStore.

Comme les tuiles n’arrivent jamais seules, Apple apprenait en fin de semaine qu’un tribunal du Texas vient de lui ordonner de payer 23 millions de dollars à Opti Inc pour avoir violé une technologie développée par celle-ci en 2002 qui permet une meilleure gestion du transfert de données entre le processeur, la mémoire et autres dispositifs.

Une mauvaise nouvelle qui lui parvenait après que les médias eurent appris de leur côté que l’entreprise supprimait 1600 emplois dans ses boutiques Apple Store partout sur la planète. La crise économique rattrape la vente au détail, et Apple ne fait pas exception. La popularité de l’iPhone et des iPod cache un ralentissement de la demande pour les MacBook et autres produits. Et l’augmentation du nombre des boutiques Apple sur le globe a également son impact, le revenu moyen par boutique est passé de 8,6 à 7,4 millions de dollars alors que le nombre de boutiques a progressé de 205 à 251.

Il n’en demeure pas moins qu’Apple confirme toujours avoir 14 000 employés à temps plein dans ses magasins et semble bien engagé à accroître son réseau de boutiques en brique et en mortier. À preuve, chez nous, Apple est toujours à la recherche de personnel pour sa troisième succursale qui devrait ouvrir ses portes au centre commercial Fairview-Pointe-Claire à Montréal. Des postes dont on affiche d’ailleurs la disponibilité uniquement en anglais sous la section «Job Opportunities» du site Apple Canada.

Mais de meilleurs jours sont à venir très prochainement pour l’entreprise. En commençant par le mois de juin alors que la direction d’Apple, peut-être même Steve Jobs lui-même, présentera à la Worldwide Developers Conference le nouvel iPhone, incluant un nouveau système d’exploitation pour l’iPod Touch et l’iPhone qui sera proposé en téléchargement pour les plus vieux appareils. Et à l’été, ce sera au tour du nouveau système d’exploitation Snow Leopard de voler la vedette de l’actualité informatique pour quelques jours.

Poster un commentaire

Classé dans Ordinateur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s