Plus vous êtes branché, moins vous êtes isolé

Ordinateur

Image du site hsc.unt.edu

Une nouvelle étude vient de paraître aux États-Unis, qui contredit la bonne vieille perception que l’utilisation d’Internet tend à isoler les individus. Il semble plutôt qu’au contraire, l’utilisation d’Internet permet aux internautes d’accroître leur lien avec le reste de la société.

Cette nouvelle recherche, on la doit à l’Institut Pew Internet and American Life Project qui, mois après mois, surveille l’impact d’Internet sur le quotidien des Américains.

Et cette fois, l’étude intitulée Social Isolation and New Technology vient valider la théorie avancée par plusieurs détracteurs du principe de l’isolement causé par Internet.

Évidemment, toute l’importance qu’a prise le Web participatif, mieux connu sous l’appellation Web 2.0, n’est sûrement pas étrangère à cette conclusion de l’enquête. Si vous êtes parmi les deux millions de Québécois qui sont membres du réseau social Facebook, vous êtes aux premières loges pour voir les possibilités de réseautage dans votre communauté immédiate ou avec des groupes d’intérêts qui partagent les mêmes valeurs que vous.

Cependant, il est vrai d’affirmer que les outils de réseautage et de communication comme Facebook, Twitter ou MySpace creusent la fracture numérique dans la population en général. Ceux qui n’ont pas accès à ses réseaux ou ceux qui décident de ne pas les utiliser sont coupés d’un milieu d’échange et d’une partie de la population d’ici et d’ailleurs dans le monde.

De façon plus concrète, dans cette enquête téléphonique réalisée auprès de 2512 adultes américains, l’équipe de recherche a découvert que 6 % des répondants n’avaient personne avec qui discuter des questions importantes qui les préoccupaient.

Sinon, il semble y avoir une progression dans la taille des cercles de discussion ou de réseau des individus lorsqu’ils sont en ligne. Un internaute moyen aurait des contacts avec 15 % plus de personnes qu’un citoyen non branché.

Phénomène intéressant, ce sont les gens qui utilisent leur téléphone cellulaire pour se brancher à leurs réseaux sociaux respectifs qui semblent avoir les plus grands réseaux de contacts. L’étude affirme que leurs réseaux sociaux seraient 25 % plus grands que ceux de la population en général.

***

Les jeunes et le téléphone cellulaire

Selon la plus récente enquête de la maison de recherche Nielson sur l’usage du téléphone cellulaire chez les jeunes, on apprend que chez les jeunes âgés de 8 ans, 20 % d’entre eux ont déjà accès à un téléphone cellulaire et l’utilisent. Mais c’est à l’âge de 10 ans, en moyenne, que les jeunes obtiennent leur téléphone cellulaire personnel. Et lorsque l’on regarde le groupe d’âge des 12 ans, on voit alors que 76 % des jeunes possèdent ou empruntent un téléphone cellulaire pour leurs besoins.

À quoi servent ces téléphones? Toujours selon l’enquête Nielson, les deux tiers des jeunes prennent des photos avec leur cellulaire et la moitié l’utilisent pour jouer aux jeux déjà préinstallés. Mais 8 % d’entre eux ont déjà tourné une séquence vidéo avec leur cellulaire et 23 % l’utilisent pour écouter de la musique. Pour ce qui est de la messagerie SMS, la moitié des enfants âgés de 8 ans ont déjà envoyé un SMS et, lorsqu’ils deviennent plus grands, à 12 ans, 81 % des répondants disent avoir envoyé des SMS dans la dernière année.

***

Le succès commercial d’une application iPhone

Récemment, Apple confirmait que sa boutique de distribution de logiciels pour appareils iPod Touch et iPhone venait de franchir la barre psychologique des 100 000 applications disponibles pour téléchargement. Du lot, plusieurs histoires illustrent la popularité de ces logiciels, mais celle de la chaîne de restauration rapide Pizza Hut ressort du lot et fait maintenant rêver bien des entrepreneurs.

Selon le site américain Mobile Marketer, les ventes attribuables à l’application iPhone et iPod Touch de la chaîne de restaurants auraient dépassé la barre du million de dollars en seulement trois mois d’existence. Cette application, disponible uniquement aux États-Unis, propose aux utilisateurs de trouver la succursale le plus près d’eux ou de commander une pizza. Et pour commander, l’utilisateur de l’application peut créer une pizza virtuelle sur son appareil avec les ingrédients de son choix.

Et pour inciter à l’utilisation du logiciel, Pizza Hut propose même un rabais de 20 % sur chaque commande en provenance de l’application. En plus de générer plus d’un million de dollars en ventes, Pizza Hut affirme que l’application elle-même franchira bientôt le cap du million de téléchargements.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Étude, Ordinateur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s