La nouvelle console Nintendo vise un public plus âgé

Nintendo DS XL

Absent du Québec pendant quelques semaines, à mon retour, j’ai eu la surprise de trouver sur mon bureau la toute nouvelle console portable de Nintendo. Baptisé Nintendo DSI XL, XL en référence à son gabarit beaucoup plus imposant que les précédentes, l’appareil était vendu depuis novembre dernier au Japon, mais débarque tout juste sur nos tablettes.

Pour être bien franc avec vous, je n’avais pas prévu traiter de l’appareil dans ma chronique. Je me disais que ceux qui auraient un intérêt pour ce type de console portable avaient probablement en main une petite Nintendo DSi ou DS Lite, deux appareils déjà disponibles sur le marché depuis quelques années. Mais c’était avant de l’avoir tenu en main et d’y avoir joué.

Avec cette nouvelle console DSI XL, le fabricant japonais Nintendo ne réinvente rien, il reformate le produit. Une idée qui trottait dans les laboratoires de l’entreprise depuis plusieurs années. Mais puisque la console originale se vendait très bien, Nintendo avait décidé de ne pas sortir une version plus grande jusqu’à ce jour.

Doté de deux écrans plus grands, on passe de 8,3 cm à 10,7 cm, l’appareil offre également une plus grande autonomie et il comporte un stylet de la taille d’un stylo à bille pour faciliter sa manipulation.

Alors, pourquoi un appareil plus gros, avec des écrans plus gros et un stylet plus gros? Tous simplement pour aller conquérir le marché des aînés ou des gens à mobilité réduite qui commencent à s’intéresser aux divers jeux offerts sur les consoles du fabricant japonais.

C’est sans parler de la concurrence des iPod Touch ou iPhone qui grugent des parts de marché avec un plus grand choix de jeux et des écrans de plus grande taille, ce que Nintendo vient de corriger.

Mais revenons au nerf de la guerre, le catalogue de jeux. Depuis quelques années, l’offre pour la console de Nintendo a mûri. De plus en plus de titres s’adressent à un public plus âgé. Un marché d’utilisateurs qui ne cherchent pas à s’amuser avec la plus récente aventure de Mario et Luigi, mais plutôt à utiliser ce type d’appareil compact pour accéder à des outils pratiques qui peuvent faciliter leur vie et aider au maintien de leur santé.

C’est ce qui explique le succès obtenu par des titres qui proposent de l’entraînement cérébral comme ceux du Dr Kawashima. L’adaptation en jeu vidéo inspiré de son livre Train Your Brain: 60 Days to a Better Brain, publié en 2004, a fait école et, aujourd’hui, les titres pullulent avec ce type d’exercices pour garder le cerveau en forme.

La console Nintendo DSI XL propose d’ailleurs, déjà préinstallées, deux versions légères des titres Brain Age Express, soit un qui utilise les mathématiques et l’autre qui fait appel à votre connaissance des arts et des lettres pour stimuler vos neurones dans le cadre d’exercices à l’écran.

Même chose pour les guides de vie, les dictionnaires, les exercices de mise en forme. Le catalogue de jeux pour les petites consoles de Nintendo regorge maintenant de ce type de jeu, et la nouvelle console les accepte tous sans discrimination. Au sujet de la rétrocompatibilité, la Nintendo DSi XL accepte essentiellement les mêmes jeux qui sont compatibles avec la Nintendo DSi. De plus, comme la DSi, la console se branche à Internet et à la boutique en ligne de Nintendo pour y télécharger des jeux gratuits ou payants à partir d’une librairie qui augmente de mois en mois.

Cette console, avec un écran plus large et plus haut que ce qui est offert par les autres consoles de jeux portables, pourrait également servir pour la lecture de livres. Déjà, Nintendo propose un jeu éducatif préparé par Gallimard qui contient les textes de 100 livres classiques, c’est d’ailleurs le titre du jeu. On y trouve les Contes de Charles Perrault, le Bel ami de Guy de Maupassant, 20 000 lieues sous les mers de Jules Verne ou encore le Tom Sawyer de Mark Twain en passant par L’Avare de Molière.

En plus d’offrir les textes des oeuvres, le jeu présente les oeuvres et les auteurs. Gallimard entrevoit ajouter des titres à sa bibliothèque et donc, grâce à l’accès Internet de l’appareil, l’utilisateur pourrait avoir accès à plus de titres.

Et puis en terminant, on a beau dire que ce nouvel appareil vise un public plus âgé, il ne faut quand même pas bouder notre plaisir. L’adepte de la console de plus petit format aura grand plaisir à retrouver ses jeux en format plus grand, ce qui permettra enfin d’apprécier un peu plus le travail de graphisme et du détail chez certains éditeurs de jeux de console.

La console est déjà en magasin, offerte en deux teintes, soit bronze ou bourgogne, au coût de 199 $. En comparaison, la version standard, la Nintendo DSi est vendue au prix de 179 $ et la version de base, sans accès Internet, la Nintendo DS est proposée par la plupart des marchands au coût de 139 $.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Jeu vidéo, Societe, Technologie, Vidéo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s