Mon dernier billet, au revoir ! (reprise du carnet Techno)

(Je reproduis ici mon dernier billet publié sur le carnet Techno de Radio-Canada)

C’est avec ce billet que je termine mon aventure du carnet Techno. Après sept ans derrière le clavier à partager avec vous coups de coeur, infos et réflexions sur l’actualité techno, je mets en ligne ce dernier commentaire. Ce carnet qui a fait sa place dans votre quotidien et qui a meublé une bonne partie de mes soirées et de mes nuits à l’écrire dans les dernières années.

Le carnet, c’est sept ans de rédaction en marge de 15 ans de vulgarisation à la radio, à la télévision, dans la presse écrite et dans mes bouquins. Quinze ans à partager cette passion de la techno avec vous. Et le « vous » est important ici puisque seulement pour les sept ans du carnet Techno, mon collègue Thomas le Jouan me rappelait que pendant tout ce temps, vous avez envoyé presque 16 000 commentaires et réactions à mes textes.

Pendant que nous sommes dans les chiffres, Thomas m’apprenait que j’ai eu au clavier une moyenne de 4 textes par jour, pendant sept ans. C’est pas mal. Mais si le carnet célébrait ses 7 ans en mars dernier, c’est bien parce que j’ai eu du plaisir à l’écrire et à vous sentir là, par vos clics, vos commentaires et nos rencontres.

Et puis, il faut dire que pour moi, avec le temps, le carnet est devenu presque une émission, avec sa version balado, les reportages vidéo lors de mes déplacements, les photos ou encore les entrevues. C’était un laboratoire et je remercie au passage la direction de Radio-Canada de m’avoir toujours soutenu dans cette passion, qui disons le était parallèle à mon travail de réalisation radio à la Première chaîne.

Bref aujourd’hui, c’est la fin de quelque chose, mais très probablement le début d’une autre aussi. Pour le moment, le carnet passera en mode hibernation pour la saison estivale, donc ça vous permettra d’accéder aux archives, si vous le désirez, et ça permettra à la direction de se faire une tete sur la suite des choses.

Jérôme Hellio, mon grand patron Internet à Radio-Canada, que je salue et remercie infiniment pour toute son aide et sa compréhension dans toutes mes folles expérimentations virtuelles, m’a également confirmé que la chaîne Techno sur YouTube et le compte Twitter serait là encore pour un moment.

Quant à moi, juste avant de vous laisser, je tiens à rendre un hommage tout particulier à un visionnaire de l’internet à Radio-Canada. On a souvent dit que j’étais le « père » ou le « pionnier » de l’internet à Radio-Canada avec la mise en ligne du tout premier site Web du diffuseur public en 1995 et la toute première émission au pays à traiter uniquement d’Internet… Certes, mais si le site de Radio-Canada.com est apparu sur le radar des tous premiers internautes en 1996, c’est grâce à la vision d’un Cyr Devost, alors patron du service de références de Radio-Canada.

C’est ce même Cyr Devost qui en 1973 avait eu la folle idée d’utiliser des ordinateurs pour compiler les données lors de la toute première soirée électorale qu’on pourrait qualifier de « moderne ». Cyr Devost qui avait eu la vision de la télé à la carte avec son système Mediadex en 1995. Un système qui permettait de faire de la recherche sur image a l’aide de mots clés ou de tout simplement regarder l’émission de son choix n’importe quand après sa diffusion.

Ce monsieur-là, qui nous a quitté l’hiver dernier, aura été le grand druide de notre croisade pour faire comprendre à nos collègues l’importance qu’allait prendre Internet au fil des ans. Cyr Devost, c’est lui qui m’a accordé la chance de démarrer le service Internet à Montréal en 1996 et qui a trouvé le financement pour le tout premier site Web de l’entreprise. Sans sa vision, je pense que Radio-Canada.ca ne serait pas aujourd’hui, le leader qu’il est. Merci Cyr, tes enfants peuvent être très fiers de leur père!

Comme je le disais au tout début, c’est avec ce billet que je termine mon aventure du carnet Techno. Je vous remercie infiniment d’avoir été là avec moi, pendant toutes ces années, 23 ans pour ceux qui ont suivi mon travail de réalisation à la radio.

Je vous invite fortement à conserver le carnet Techno dans vos signets et vous faire une petite note quelque part pour revenir faire un tour ici à la rentrée, il y aura peut-être une bonne nouvelle.

Merci, au revoir et à une prochaine, quelque part dans les détours de l’Internet!

Cordialement,

Bruno

Advertisements

Poster un commentaire

Classé dans Réflexion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s