Alors Apple Music : Oui ou non ?

Apple Music LogoVoilà une bonne journée que j’ai le nouveau service Apple Music sur mon appareil mobile, les garçons ont aussi commencé à utiliser le service et le verdict est tombé. Pour faire simple, si vous êtes déjà abonné au service concurrent Spotify, poursuivez votre chemin et gardez votre abonnement, il n’y a pas encore assez davantage et de différence pour migrer vers le nouveau service d’Apple. Mais…

Parce qu’il y a un « mais », si vous aimez la musique, que vous n’êtes pas encore abonné à un service de musique en continu, alors le nouveau service Apple Music est quelque chose d’intéressant pour vous. Malgré une ergonomie déficiente de l’interface, la proposition musicale d’Apple est plutôt difficile à battre. Et d’ailleurs, pour cette seule raison, vous voudrez vous abonner au service. 

Deux forfaits mensuels sont proposés dès la période d’essai gratuite de trois mois. Il faut choisir entre le compte personnel à 9,99 $/mois ou le forfait familial à 14,99 $ qui vous permet de faire bénéficier 5 autres personnes. Cependant, il faut savoir que l’initiateur du compte familial se voit alors aussi responsable des achats des autres membres de sa famille sur iTunes, iBookStore et l’App Store.

FullSizeRender_1Une fois ce choix fait, on découvre l’offre. Quelques fonctions valent la peine de s’y arrêter un moment, d’abord la section d’accueil « Pour vous » qui cherche dès le départ à mieux connaître vos goûts pour ensuite vous proposer des sélections musicales. On sent ici l’héritage du service Beats Music dont Apple avait fait l’acquisition il y a un moment.

C’est cette section qui trahit un brin l’approche d’Apple. Avec de grandes familles musicales, sans trop aller dans le détail, il est clair qu’on cherche à plaire et servir en priorité le grand public en général et non-pas, des musicophiles ou des fans de tel ou tel style musical. De toute façon, ces gens-là, ils savent déjà ou chercher et ce qu’ils veulent entendre.

Si vous ne savez pas ce que vous désirez entendre, la section « Nouveautés » pourra sûrement vous aider à découvrir de nouveaux albums ou tomber sur les grands succès du moment. Idem pour le troisième onglet intitulé « Radio ». On est accueilli par la radio officielle du service, Beats 1. Une radio qui nous promet d’être une radio comme on ne l’avait jamais imaginé. Pour le moment, je n’ai rien entendu d’extraordinaire, sauf une programmation offerte par des DJ. Mais bon, laissons la chance au coureur.
Img_7262Et bonne nouvelle, dans cette section, on y trouve également des radios francophones. Une radio présente les succès actuels, l’autre la musique des étiquettes indépendantes et finalement, une troisième radio pour les classiques de la chanson francophone. Si cette sélection ne vous plaît pas, il vous reste toujours le catalogue complet de la boutique iTunes avec ses 30 millions de titres qui est offert en écoute libre gratuitement, tant que vous demeurez abonné au service Apple Music. J’écoute d’ailleurs un vieil album de Renaud en écrivant ce billet…

Bref, c’est un service intéressant pour ceux qui aiment la musique et n’utilisent pas encore de service spécialisé dans la musique en ligne. Si vous pensez que la chose peut vous intéresser, vous avez trois mois d’essai gratuit en téléchargeant la plus récente mise à jour de iOS 8 sur iPod, iPhone et iPad.

P.S. Pour ce qui est de mes garçons, 17 et 10 ans, le plus jeune a passé la journée à écouter de la musique sur le service et le plus vieux, a trouvé que c’était plus commode que de chercher sa musique sur YouTube…

Publicités

8 Commentaires

Classé dans Consommation, Service en ligne

8 réponses à “Alors Apple Music : Oui ou non ?

  1. Jean-Marc Frenette

    Quelle idée géniale ($) d’Apple que cette pseudo querelle (arrangée à l’avance selon moi (adepte de la théorie du complot à l’occasion)) avec la chanteuse Taylor Swift. Le cash va rentrer encore une fois.

  2. Richard Croisetiere

    Mon, j’ai perdu toute ma musique après le téléchargement et je ne veux pas de la musique en continu.

    • Elle n’est pas sous l’onglet « Ma musique » ?

      • Michel Capistran

        J’ai eu le même problème et pendant une semaine et un total de 6 h 30 de « travail » avec un conseiller Apple de San Jose CA, il a fallu enlever iTunes, le réinstaller et seulement ma musique acheté sur iTunes était présente, tous mes disques (des centaines) transférés sur mon MacBook… je dois les refaire !!! Grave problème !! Ceux qui avaient Apple Match sont touchés. Première très grave situation par Apple. J’ai reçu 150 $ de compensation.

  3. La prochaine grosse révolution de Apple sera probablement de mettre un récepteur FM dans les iPhone ;)

    • daniel desjardins

      Pourquoi un récepteur alors qu’il existe déjà de nombreuses applications pour écouter la radio FM. Tunein en est le meilleur exemple.

  4. Bonjour.

    Me concernant, pour avoir testé et étant un utilisateur de longue date de Spotify, je confirme que la qualité de ce dernier n’est pas encore au rendez vous.
    Il y a du contenu manquant, notamment dans le domaine des Soundtracks, impossible de trouver la BO d’InterStellar ou de Mad Max Fury Road par exemple, alors qu’elles étaient disponibles Day One sur Spotify. Ce que je trouve très étonnant, sachant qu’Apple a, de base, une gigantesque base de donnée sur l’iTunes Store.
    L’Apple Music souffre également d’un sérieux problème de centralisation et d’indexation. Si par exemple vous cherchez le morceau Pruit Igoe de Phillip Glass dans l’album koyaanisqatsi. Si vous allez dans la centralisation de l’artiste Phillip Glass, vous ne trouvez pas l’album, si vous cherchez le morceau, vous ne trouvez pas non plus. Obligation de rechercher par le titre de l’album qui est indexé au nom du groupe interprète de l’album.
    Sur Spotify, que vous recherchiez le titre, le compositeur, l’album ou l’interprète, dans leur centralisation ou non, vous trouvez TOUJOURS le titre, sans faute.
    Au départ même du choix, effectivement, les divers genres proposé sont très très limité. Et je trouve ça d’autant plus aberrant qu’Apple a depuis longtemps développé le système « Genius » qui permet donc une analyse de la bibliothèque musicale pour retrouver les genres convenant et les morceaux se suivant bien.
    Bref, incompréhensible qu’Apple n’ait pas tiré parti de ses propres technologies et base de données pour fournir un service Music complet et performant, ils avaient la main pour vraiment faire trembler Spotify.

    Bon, c’est un premier lancement, la chose peut encore évoluer, on va bien voir. C’est vrai que c’est un début, pas une fin. On peut être indulgent.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s